L’augmentation de la tension artérielle est aujourd’hui un vrai problème de santé publique, surtout en période de canicule. La pollution de l’air est en partie responsable. Le mode de vie en appartement vient aggraver la situation. Les conséquences sont dévastatrices pour ne citer que l’apparition du diabète de type 2, les maladies liées au système vasculaire, les accidents vasculaires cérébraux. En effet, des chercheurs ont établi les liens entre l’augmentation de la pression artérielle et une exposition prolongée à l’air pollué. L’étude a été faite sur des personnes vivant dans une ville de la Lituanie, appelée Kaunas, et qui habitent des immeubles et des maisons.

Améliorer les conditions de vie en immeuble

Selon les résultats de ces chercheurs, publiés dans le Journal of Public Health, un taux de pollution supérieur à la moyenne expose un peu plus à une hypertension. Toutefois, cette conclusion concerne uniquement les personnes qui sont logées dans un immeuble. L’auteur de cette étude, Agn Brazien, conclut en affirmant que « cela nous permet d’affirmer que nous devons réglementer autant que possible l’espace de vie des personnes vivant dans les immeubles, améliorer l’isolation acoustique des appartements et promouvoir le développement des espaces verts. »

Des chiffres alarmants chez les personnes âgées

Le nombre de personnes atteintes de l’augmentation de la pression artérielle est en hausse. En France, ce sont 15 millions de personnes qui sont concernées, soit une proportion d’une personne adulte sur 3. L’étude Une étude, dévoilée par la Santé publique France, indique que les seniors sont les plus concernés. 80 % des personnes de plus de 80 ans en sont touchées. Dans la tranche d’âge des plus de 65 ans, 60 % sont atteints par l’hypertension. Les chiffres publiés montrent aussi que 25 % des femmes souffrent de l’hypertension et 36 % chez les hommes. Les maladies cardiovasculaires résultent en partie d’un problème d’hypertension. Il peut entraîner une arythmie, un AVC, une insuffisance coronaire ou cardiaque, un anévrysme artériel et plus encore. C’est pourquoi de plus en plus de français optent pour une surveillance continue de leur tension artérielle via un tensiomètre de bras utilisable à domicile. Ces nouveaux appareils ont un véritable succès chez les séniors qui ont du mal à se déplacer et peuvent ainsi mesurer au poignet facilement ou à l’aide d’un brassard, la cadence de leur coeur. Pour en savoir plus sur les tensiomètres Omron, ce site comparatif vous aidera à y voir plus clair sur leur fonctionnement.

Attention aux symptômes

La cardiologue et présidente de la Fédération française de cardiologie souligne que l’hypertension est qualifiée de « tueuse silencieuse ». Elle rajoute même  que la cardiopathie peut se manifester par un ensemble, le bourdonnements d’oreilles, les  palpitations, les  troubles de la concentration ou encore une sensation de poitrine oppressée sont autant de signes de la maladie. »

Enfin, elle précise que « ce ne sont pas des symptômes spécifiques, mais ces signes, lorsqu’ils sont associés, doivent alerter et pousser à consulter son médecin traitant ou même son pharmacien, pour faire un test de dépistage. Or, la plupart des gens n’y font pas attention et n’imaginent pas que leurs symptômes soient liés à l’hypertension, ce qui explique que de nombreux hypertendus n’aient pas encore été diagnostiqués. »

Pour conclure, nous rappelons que la pratique d’un sport et une alimentation saine pourront vous aider à diminuer votre hypertension. La caféine est également un très bon allié pour la santé cardiovasculaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici