La méditation pleine conscience est une pratique non-religieuse et non dogmatique. Aujourd’hui, elle est de plus en plus pratiquée un peu partout dans le monde entier quelque soit les cultures ou les croyances spirituelles. La pratique de la méditation pleine conscience consiste à attirer notre attention sur le moment présent: prêter attention au moment présent avec curiosité et gratitude.  

Alors pour en savoir davantage sur cette pratique méditative, dans la suite de cet article, nous vous montrerons de façon détaillée : 

  • Ce que c’est que la méditation plein conscience 
  • Comment la pratiquer 
  • Et quels sont les différents types de méditation pleine conscience

Sans plus tarder, abordons le premier point !

Que peut-on savoir réellement de la méditation pleine conscience ?

En pleine conscience, pendant que l’esprit est un grand voyageur dans le temps (planification d’un projet, souvenir de la naissance d’un enfant, liste des prochaines courses), le corps est toujours là où il est. Ainsi, lorsque nous pratiquons par exemple « le retour à la maison, au moment présent », nous utilisons le corps comme un point d’ancrage pour ce qui se passe réellement en ce moment précis, maintenant.

Voici quelques questions ou observations que vous pouvez faire à ce moment-là :  

  1. Pouvez-vous ressentir la sensation de la plante de vos pieds, le contact avec le sol, votre équilibre, le poids sur chaque pied à chaque instant, le déroulé de vos pas ? 
  2. Quelle est la sensation dans votre poitrine ? 
  3. Prêter attention à votre respiration 

Il est donc important que vous compreniez que la pleine conscience elle-même est le fondement de la méditation de pleine conscience et donc de tous ses bienfaits notamment le matin. En revenant en nous, c’est-à-dire au corps et aux sens, nous cultivons ainsi une conscience de la vie telle que nous la vivons, instant après instant. C’est la pleine conscience.

Notons que la pleine conscience est pratiquée sur deux formes à savoir : les pratiques formelles et informelles

  1. La pratique formelle de méditation pleine conscience 

Lorsque nous pratiquons la pleine conscience formellement, nous prenons du temps en dehors de la précipitation de notre journée pour nous arrêter pendant un laps de temps déterminé, pour prêter attention au moment présent. Les pratiques formelles de méditation de pleine conscience incluent : 

  • La méditation guidée et non guidée 
  • Les exercices de respiration 
  • Les scans corporels 
  • Les mouvements conscients 
  • La marche consciente et l’alimentation consciente

Ces pratiques formelles permettent de construire vraiment le “muscle” de l’attention focalisée et de la compréhension compatissante

  1. La pratique informelle de la méditation pleine conscience 

Comme nous l’avions mentionné un peu plus haut, la pleine conscience peut également être pratiquée de manière informelle au milieu de la précipitation et du tourbillon de nos jours. 

Nous pratiquons la pleine conscience de manière informelle lorsque par exemple : 

  • Nous prenons une profonde inspiration avant de servir un client 
  • Lorsque nous prenons simplement conscience de la sensation de marcher sur la terre, le sol ou le trottoir 
  • Lorsque nous pouvons remarquer la couleur et le goût de notre déjeuner 
  • Lorsque nous faisons très attention pendant que nous plions le linge  
  • Lorsque nous pouvons prendre un moment pour regarder dans les yeux d’un être cher à la fin d’une journée mouvementée

Ces moments de pleine conscience sont vraiment importants. Bien que nous ne portions pas de vêtements spéciaux ou que nous soyons assis paisiblement au sommet d’une montagne,  nous pratiquons toujours la conscience du moment présent à travers les exigences d’une journée normale.

La pratique informelle de la pleine conscience peut être un moyen extraordinaire d’apporter plus de profondeur et de plaisir aux tâches répétitives que nous faisons chaque jour. Elle peut même constituer une ressource pour les moments où la vie devient particulièrement difficileCes moments de pleine conscience cultivent une relation plus forte avec nous-mêmes, notre corps et notre propre savoir.

La méditation pleine conscience : comment la pratiquer ?

Comme nous l’avions déjà expliqué au début, la méditation pleine conscience est toute pratique de méditation formelle que nous faisons avec l’intention de nous ramener au moment présent. Et ceci grâce à notre attention focalisée

La durée de la pratique formelle peut aller de quelques minutes à une heure, avec la possibilité de continuer pendant des périodes beaucoup plus longues de silence ininterrompu. Vous pouvez commencer là où vous êtesMême deux minutes par jour peuvent faire une différence significative dans votre tranquillité d’esprit et votre sentiment de bien-être.

La première étape pour commencer une pratique de la méditation pleine conscience est de choisir le moment. Essayez de le faire dès le matin, soit après le déjeuner ou avant de vous coucher. Vous avez aussi la possibilité de le faire pendant votre trajet (si vous ne conduisez pas).

Commencez par faire deux à vingt minutes. Ce qui est certain, c’est que tout ce que vous ressentirez est gérable pour le moment. Ensuite, explorez et expérimentez différentes formes de méditation de pleine conscience, afin de déterminer la pratique – ou le mélange de pratiques – qui vous conviendrait le mieux.

Quels sont les différents types de méditation pleine conscience qui existent ?

Suite à nos recherches, nous avons identifié 6 différents types de méditation pleine conscience à savoir : 

  1. La méditation guidée : La façon la plus simple de commencer une pratique de méditation pleine conscience est de le faire avec un enseignant. Cependant, tout le monde ne peut pas facilement accéder à un cours de méditation. Pour cela vous trouverez des professeurs de méditation de pleine conscience via des applications disponibles en ligne de nos jours. 
  2. La méditation en marchant : Lorsque vous marchez avec intention et présence profonde, vous pratiquez une forme de méditation consciente. Prendre conscience de vos pas et de votre environnement vous ramène au présent.
  3. Manger en pleine conscience Manger avec toute l’attention à travers nos sens peut être une pratique de pleine conscience méditative
  4. Faire des mouvements en pleine conscience : prêter attention à votre corps et à ses sensations lorsque vous le bougez est aussi une autre forme de méditation de pleine conscience.
  5. L’analyse corporelle : Dans l’immobilité, lorsque vous vous connectez, à travers votre esprit et à toutes les sensations de votre corps, vous pratiquez ainsi la méditation pleine conscience et approfondissez votre conscience du moment présent.
  6. La méditation respiratoire : Quelles que soient nos circonstances,  la respiration est disponible pour nous aider à nous ramener au corps et précisément au moment présent pour nous calmer. Ce faisant, nous mettons notre attention sur notre respiration, sans essayer de la changer, et cela nous amène à un état de pleine conscience.

Surtout, rappelez-vous, la méditation peut se pratiquer debout, assis, en marchant, les yeux ouverts ou fermés, silencieusement ou en répétant un mot, l’esprit concentré sur une image, sur sa respiration, etc…

Maintenant que nous vous avons aidé à comprendre l’essentiel sur la méditation pleine conscience, à vous de jouer!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici