Voyager ne signifie pas oublier tous ces principes et ses réflexes écologiques. Au contraire, c’est à l’étranger qu’on doit montrer le plus son côté écoresponsable. Au Vietnam, le concept tend à se généraliser, surtout au vu des dégâts causés par le tourisme de masse. Voici un guide pour passer un séjour écologique au Vietnam.

Attitudes générales à observer pour s’amuser dans le respect de l’environnement

Effectuer un voyage écologique, c’est adopter un mode de vie responsable et conscient. Les vacanciers doivent garder en tête la protection de l’environnement à chacune de leurs actions. Dès le départ, il est préférable de s’adresser à une structure qui évite le tourisme de masse. Au Vietnam, les temples et même l’économie locale se trouvent impactés par ce phénomène. Les premiers souffrent de l’impudicité de certains visiteurs qui ne respectent pas les traditions et tabous du pays. Le deuxième se retrouve en baisse, car les locaux délaissent leurs activités quotidiennes pour les touristes. Ils inventent des souvenirs à vendre ou quémandent carrément au lieu de travailler. Dans les hébergements, il vaut mieux privilégier les douches que les bains. Il est vrai que les clients paient l’eau qu’ils dépensent, mais ils ne sont pas les seuls à en avoir besoin.

Les activités éco friendly à faire pour s’amuser au Vietnam

Les trains restent une alternative fiable aux voitures pour se déplacer à l’intérieur du pays. Sinon, nous conseillons de se renseigner au maximum sur les consommations des automobiles louées. Les randonnées constituent d’excellents moyens de locomotion. Faire de la marche permet de voir du paysage, de se maintenir en bonne santé, et de protéger l’environnement. La province de Ha Giang étale fièrement ses rizières à la vue du touriste. Ce spectacle sera saisissant à chaque circuit vietnam que le voyageur effectuera. Par ailleurs, le peuple qui y vit reste authentique, ce qui assure des rencontres chaleureuses. Les environs se découvrent à vélo, le plus souvent, dans le delta du Mékong. Cette balade entraîne une communion totale avec la nature. Le parc national abritant le lac de Ba Be constitue un passage obligé lors d’un voyage au Vietnam.    

 S’héberger de diverses façons, mais dans le respect de la nature

Pour s’héberger de façon à respecter la nature, il y a différentes façons de procéder. D’abord, les touristes peuvent s’adresser à un tour opérateur qui se veut écologique pour de vrai. Pour éviter, il est nécessaire de poser les bonnes questions, notamment en rapport avec les actions entreprises. Ceux qui tiennent vraiment à vivre une expérience authentique choisiront de séjourner chez l’habitant. Certains villages ont mis en place un système de famille d’accueil. Les touristes partagent le quotidien des locaux durant le circuit vietnam et intègrent leurs valeurs. Sinon, il existe des éco-resort très plaisants dans le pays. Les vacanciers n’auront à sacrifier ni leur confort ni leurs principes. Souvent, ces hôtels se rapprochent des sites naturels à visiter. Il est même possible de séjourner dans des réserves. Les habitations, dans le parc de Pu Luong et Ngoc Son Ngo Luong, sont des structures en bois sur pilotis. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici