Accueil Auto Tout savoir sur la capacité de transport de marchandises

Tout savoir sur la capacité de transport de marchandises

0
Tout savoir sur la capacité de transport de marchandises

La capacité de transport de marchandises est un sésame précieux qui permet de prouver toutes les compétences nécessaires à l’exercice d’un métier. Il s’agit d’un diplôme obligatoire pour tous les transporteurs routiers. Le trafic est la source de nombreux métiers ! Depuis des décennies, elle est portée par de nombreux facteurs macroéconomiques très prometteurs : l’ouverture des hubs commerciaux à travers le monde, l’accélération des échanges et les innovations croissantes obligent l’industrie à repenser l’ensemble de sa chaîne de valeur.

Qui peut demander ce certificat ? 

En fait, il est impossible de devenir transporteur routier sans capacité de transport. En effet, la logistique internationale est strictement réglementée. Il existe deux types de capacités.

Légère :  Il est destiné aux véhicules dont la PMA (Poids Maximum Autorisé) est inférieure ou égale à 3,5 tonnes. Cette règle s’applique quel que soit le type de véhicule que vous utilisez (même si vous n’utilisez pas de moteur).

Lourde :  Il est destiné aux véhicules dont la PMA est supérieure à 3,5 tonnes. Le propriétaire de la capacité de transport est un particulier et non une entreprise. La plupart du temps, il s’agit du PDG. Dès lors, il est possible d’exercer le métier de transitaire, y compris les transitaires internationaux, en tant que salarié non qualifié. L’opérateur actuel a le titre de Traffic Manager et est responsable du suivi opérationnel de toutes les activités. Les entreprises de moins de 20 salariés ont la possibilité de faire appel à un prestataire externe. Sinon, vous devez être un employé de votre entreprise.

Comment obtenir la capacité de transport ? 

Les candidats au brevet « léger » doivent suivre une formation initiale de 105 heures dispensée par un organisme agréé DREAL (Environnement, Aménagement et Territoire). Enfin, l’examen final sera présenté et enfin le certificat sera délivré. Dans certains cas, vous pourrez peut-être vous retirer de ce processus en obtenant une exemption. Il s’agit des titulaires du baccalauréat professionnel « transport » ou « entreprise de transport ». Je m’inquiète également de savoir si l’industrie est en activité depuis plus de 2 ans et moins de 10 ans. Dans ce cas, vous pouvez obtenir la capacité de transport en remplissant un seul dossier sans passer par la formation et les examens finaux imposés aux autres candidats. Les candidats au certificat « dur » sont tenus de soumettre une candidature à l’examen national, qui a lieu tous les mois d’octobre. Chaque candidat doit contacter la DREAL. Aucune formation préalable n’est requise et la préparation est totalement autonome. La défiscalisation est possible si vous êtes titulaire d’un diplôme équivalent Bac + 2 en gestion des transports.

Quelles sont les démarches administratives ? 

Rappelez-vous que déterminer votre capacité n’est que la première étape. Ensuite, vous devez geler votre capital social dans votre banque pour prouver la solidité financière de votre entreprise. L’étape suivante consiste à transmettre le dossier d’autorisation à la DREAL responsable (selon région). La référence du formulaire CERFA que vous remplissez est le 1557-03. Après cela, il sera officiellement enregistré dans le registre électronique national de la société de transport routier. Après cela, vous recevrez le K-bis et enfin vous pourrez commencer à travailler. L’entrée dans le secteur des transports est risquée et nécessite une approche systématique pour effectuer au mieux toutes les étapes nécessaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici