Vous avez récemment été victime d’un sinistre automobile et vous cherchez à vendre la voiture accidentée pour ses pièces ou pour réparation ? Selon l’importance des dégâts subis par une auto accidentée, celle-ci n’est pas autorisée à circuler. Voilà pourquoi, si elle roule toujours parfaitement (mais a subi quelques dégâts), vous pourriez peut-être en tirer un peu d’argent en procédant à une reprise dé véhicule accidenté. 

Selon la loi, qu’est-ce qu’un véhicule accidenté ?

Il existe une grande différence entre une voiture en panne, une voiture non roulante, une voiture ayant eu un choc sur la carrosserie et une voiture accidentée. Selon la législation, une voiture est considérée comme étant accidentée quand les réparations qui doivent y être effectuées sont supérieures à la valeur du véhicule avant l’accident. La valeur en question est mise en place par l’assurance. Dans ce genre de cas, la procédure RSV est établie. Après l’accident, les véhicules sont sans carte grise et dans l’attende de la réalisation des démarches nécessaires de remise en état, seule une photocopie est remise au propriétaire du véhicule.

En outre, il existe également la procédure RIV qui implique surtout les Réparations inférieures à la Valeur du véhicule. Dans ce genre de cas, la voiture accidentée garde sa carte grise, mais son changement sera conditionné par l’obtention d’un Contrôle technique de moins de 6 mois. Finalement, la procédure VGA est identique à la RSV, cependant celle-ci possède un délai de 1 an maximum.

Quand peut-on vendre un véhicule gravement endommagé ?

Généralement parlant, on ne peut vendre un véhicule gravement endommagé et jugé dangereux qu’après sa réparation et après expertise. Suite à l’expertise en question, la carte grise sera restituée au propriétaire ou non, ce qui lui donnera la possibilité de circuler. Depuis 2009, il est strictement interdit de vendre une auto non roulante. Cependant, vous pouvez parfaitement garder la voiture afin de récupérer certaines pièces. Dans ce cas, vous devrez effectuer une déclaration de retrait de circulation.

Donc, concrètement parlant, une voiture ne peut être vendue que si elle est en état de fonctionnement. Dans ce genre de cas, la procédure de rachat voiture accidenté sera la même que pour le rachat d’une voiture d’occasion normale. Bien évidemment, il faudra préciser au moment de la vente l’existence de cet accident et l’existence de dommages y afférant.

À combien peut-on, estimer le prix de vente d’une voiture accidentée ?

La valeur d’un véhicule accidenté se calcule très facilement. En effet, il suffit de prendre la cote de la voiture et de soustraire les frais de réparations et d’entretien à prévoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici